image article Bleach le retour du roi
Crédit photo : www.1zoom.me

Bleach, le retour du roi !

En Mars 2020, un coup de tonnerre s’abattait sur le monde du manga ! Quatre ans après la fin de Bleach, son auteur Tite Kubo annonçait le retour de son anime. Celui-ci n’avait en effet pas encore adapté la dernière partie de l’œuvre longue de 20 tomes. Et avant de voir cet arc final prévu début 2022, nous avons pensé que c’était l’occasion rêvée pour se replonger dans cette série mythique.Les plus jeunes l’ignorent peut-être mais pendant sa parution entre 2001 et 2016, Bleach faisait partie des mangas incontournables du Shōnen Jump aux côtés de One Piece et Naruto !

Nous suivons le quotidien d’Ichigo Kurosaki, un lycéen de 15 ans vivant dans la ville de Karakura au Japon. Un jeune en apparence comme les autres à un détail près : il peut voir les fantômes et communiquer avec eux depuis qu’il est tout petit. Son destin est bouleversé quand il rencontre une shinigami (dieu de la mort) appelée Rukia Kuchiki. Contraint de devenir un shinigami pour empêcher sa famille d’être dévorée par des créatures appelées hollows, Ichigo va être impliqué dans des histoires qui le dépassent…

L’une des premières choses qui vient à l’esprit quand on aborde Bleach, ce sont ses combats. Et quels combats ! Des affrontements épiques mettant en scène tout un arsenal de techniques démesurément impressionnantes et redoutables ! Les personnages sont toujours prêts à en découdre et comme la défaite n’est jamais une option, chacun se bat avec ses tripes et donne tout sur le champ de bataille, ce qui nous offre un grand spectacle et un suspense insoutenable !

Mais ce qui rend les confrontations aussi intéressantes est en partie le concept des armes des personnages : les zanpakutōs. Littéralement « trancheurs d’âme », ces sabres sont les armes principales des shinigamis et contiennent une partie de leur âme. Chacun d’eux possède un nom, une forme, une aptitude unique et même un pouvoir ultime que seul une poignée d’élite peut utiliser. Le Bankai est l’un de ces exemples puisqu’il s’agit de la forme finale du Zanpakutō qui prend l’apparence de créatures terrifiantes, d’armes de destruction massive et bien d’autres !

De plus, l’univers fourmille de personnages aux designs atypiques et aux passés complexes que l’auteur prend bien le temps de développer au cours de l’histoire. Ichigo est un héros certes fort, mais sa puissance reste réaliste et il évolue toujours aux côtés de certains personnages plus forts que lui, ce qui donne plus de réalisme à l’histoire.

Cerise sur le gâteau, la bande originale de l’anime est une pure merveille et regorge de musiques héroïques, drôles, tristes ou encore aux accents latins.

En attendant le dernier arc de la Guerre Sanglante Millénaire, reposez-vous bien, entraînez votre esprit et… BANKAI !

Un Commentaire

  1. Bleach a effectivement un collectif de personnage digne d’un chef d’œuvre tant par leurs personnalités, leurs apparences ou leur aptitudes morales. C’est un manga très intéressant!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.