Chantal Baroin, un festin pour les oreilles !
Crédits : voxingpro.com – Chantal Baroin

Chantal Baroin, un festin pour les oreilles !

Si vous êtes branchés japanimation et que vous êtes amateurs des plus gros hits, alors il y a fort à parier que vous ayez déjà entendu le travail de Chantal Baroin. À 12 ans seulement, cette grande fan de Louis de Funès rêvait déjà de devenir comédienne et d’émerveiller la galerie comme son idole. Plus tard, en 1996, un ami lui propose de s’essayer au doublage. Elle qui ne connaissait pas bien cette facette du métier qui, de surcroît, était assez critiquée par ses collègues, elle décide de se faire son propre avis sur la question en assistant à une session d’enregistrement. Tout de suite, elle attrape le virus et va parcourir un long chemin dans cette carrière auréolée de succès grâce à ses interprétations de personnages devenus mythiques. Le Mag’ison passe pour vous en revue les plus célèbres héroïnes à qui l’artiste a donné vie !

D’abord, le premier doublage culte dont nous allons vous parler est celui de la femme la plus forte de Fairy Tail, la seule et unique Erza Scarlett ! Pour poser sa voix sur cette guerrière aux cents armures respectée de tous, il fallait avoir de l’assurance à revendre. De plus, c’est un personnage complexe, car même si elle peut se montrer effrayante et froide, elle cache sous sa cuirasse un cœur sensible et un instinct protecteur très fort. Le bilan ? Quand l’anime se lance et que l’on voit Erza attaquer ses ennemis, on sent bien sa rage et le ton menaçant dans sa voix. Au contraire, quand on la voit en scène dans des moments plus légers, comme lorsqu’elle déguste un gâteau à la fraise (son péché mignon), ses intonations sont candides et adorables. Le feu et la glace, la rudesse et la douceur sont des aspects maîtrisés pleinement par la comédienne.

Dans un registre très différent cette fois-ci, Chantal Baroin a prêté sa voix à la survoltée Fuu de Samurai Champloo qui complète le trio de héros de l’histoire avec Mugen et Jin. Ce n’est un secret pour personne, le doublage français de cet anime mêlant samouraïs et hip-hop est très apprécié du public et figure parmi les VF préférées avec des œuvres comme GTO. Et parmi les grands artisans de ce succès, on retrouve bien sûr la comédienne qui réalisa des prouesses pour son personnage, déjà parce que Fuu est une adolescente de seulement 15 ans et que lorsque l’on entend sa voix, on jurerait qu’elle a été doublée par une fille du même âge. Elle a réussi à alléger ses intonations pour coller au ton nasillard, aigu et au côté bougon et « estomac sur pattes » de la jeune fille. Une habileté déconcertante mais pas si étonnante quand on sait que le tout premier dessin animé auquel elle prêta sa voix fut Aqua kids dans lequel elle incarnait deux petits jumeaux robots Tic et Toc.

Chantal Baroin est également à l’aise dans le dramatique, comme en témoigne son doublage de Claire, l’héroïne de Claymore. Avec son interprétation très juste, la tristesse que ressent la belle épéiste aux yeux d’argent nous prend aux tripes. À l’inverse, l’artiste sait donner une voix décalée et sexy aux personnages à l’image de l’infirmière Nao Kaneda dans l’anime GTO. Et le plus impressionnant, c’est que lorsqu’on lui demande d’où vient cette aptitude à adapter sa voix au personnage qu’elle incarne, elle répond que c’est instinctif chez elle dès lors qu’elle voit son image.

Toujours est-il que cela demandera beaucoup de travail aux aspirants comédiens en doublage pour espérer atteindre un jour un tel niveau. N’est pas Titania la reine des fées qui veut !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.