Dorothée Jemma, le charme dans la voix !
Crédits : geek-days.com – Dorothée Jemma

Dorothée Jemma, le charme dans la voix !

Comme son nom pourrait l’indiquer, Dorothée Jemma est une artiste talentueuse usant de ses cordes vocales comme personne ! Telle une gemme qu’elle a poli avec le temps, cette actrice met à profit sa voix pour donner vie à de nombreux personnages d’animation et incarner de grandes stars du septième art. Rien que pour vous, notre journal du Mag’ison dresse le portrait de cette femme que vous avez forcément déjà entendue…

Dorothée voit le jour le 16 juin 1956 à Paris dans une famille comptant déjà des artistes renommés tels que son père, le comédien Jean-Louis Jemma connu pour être la voix française de Zorro, ou encore son oncle, l’acteur Marcel Jemma. Vivant une enfance heureuse entre la campagne qu’elle affectionne tout particulièrement et les montagnes où elle adore pratiquer le ski, c’est néanmoins le théâtre qui l’a fait le plus vibrer. Très tôt, son père l’initie à cet univers dont elle prend vite goût et son premier rôle arrive : celui d’un petit garçon dans la pièce L’Arlésienne. Une passion qui la poussera à son adolescence à s’inscrire au conservatoire d’Art Dramatique. Les années passent, Dorothée accumule de l’expérience et sa renommée va grimper en flèche grâce au doublage d’une série mythique auquel elle va participer qui n’est autre que l’indétrônable Friends ! Et la comédienne va jouer un rôle majeur dans le succès de la sitcom américaine aux millions de fans en France puisqu’elle devient la voix de Rachel Green interprétée par Jennifer Aniston. Une prestation remarquée qui lui ouvre de nombreuses portes comme dans le monde des soap opera. Elle double par exemple l’énigmatique Shirley Spectra dans Top Models mais travaille aussi en tant que directrice artistique pour le doublage français de nombreux épisodes du feuilleton emblématique Les Feux de l’Amour. L’artiste est également la voix française de Melanie Griffith que vous pourrez entendre dans des films tels que Les hommes de l’ombre, mais c’est aussi celle d’autres grandes actrices américaines dont Sheryl Lee. Mais là où Dorothée a aussi fait fort, c’est dans le monde des animes !

En effet, pour les séries d’animation, les comédiens ont plus de liberté dans leur choix de jeu car les personnages fictifs peuvent être beaucoup plus déjantés que les acteurs en chair et en os. Pour observer son talent, il suffit de retourner entre 1989 et 1992, époque durant laquelle elle travailla pour la série culte du Club Dorothée, Ranma ½. Ici, elle n’interprète pas un, ni deux, ni trois, ni quatre mais bien cinq personnages : Annabelle, Frédérique, Géraldine, Amandine et la grand-mère de Bambou. Au visionnage de l’anime, impossible de se douter de cela tant Dorothée altère complètement sa voix pour donner à chacun un ton unique. Cependant, vous avez peut-être déjà été témoins du talent de cette artiste dans un autre anime ayant fait un carton, Max et Compagnie ! Dans ce dernier, elle prête sa voix à l’inoubliable Sabrina. La comédienne a réussi à retranscrire son côté lunatique en lui insufflant par moment une voix sensuelle et séductrice et à d’autres un ton plus irritant et énervé. Avec ce doublage, la jolie brune conserve l’aura mystérieuse qu’elle avait dans le manga et il est impossible de rester de marbre face à son charme.

Fan inconditionnelle des vieux Disney depuis son enfance, Dorothée Jemma était sûrement prédestinée elle aussi à apporter aux autres de la magie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.